Forum

Notifications
Clear all

Matchs du week-end 23-24/03  

  RSS
Secretary
(@secretary)
Noble Member

Résumés publiés dans le Vers l'Avenir de ce mardi 26 mars :

***

BCS 23 71
Orp-Jauche 58
(a.p.)

Coincé dans la roue du BC Brainois, Orp-Jauche devait impérativement s’imposer pour continuer à mettre la pression sur le leader. La première période a laissé penser que les hommes de Luc Marchand allaient connaître un week-end tranquille (16-37). Les choses se sont cependant compliquées par la suite. Les Orpois sont passés à côté de leur sujet à la reprise, au point de remettre le BCS 23 complètement dans le sens de la marche. Au bout du compte, les Bruxellois sont parvenus à forcer la prolongation, alors que les visiteurs, qui menaient encore de deux points à 15 secondes du terme, ont eu l’occasion de plier le match. Anéantis, ceux-ci se sont complètement effondrés dans l’extra time. «Je suis très déçu par l’attitude de mes joueurs, avoue le coach orpois. On ne peut jamais perdre un match lorsqu’on mène de 21 points à la pause. Avec cette défaite, on offre clairement le titre au BC Brainois car, même si ceux-ci ont encore deux matches difficiles contre nous et l’UAAE, je ne les vois pas perdre face à l’Éclair.» Orp-Jauche, qui n’a plus son sort entre les mains, devra gagner ses quatre derniers matches et prier pour que le BCB multiplie les faux pas pour continuer à rêver du titre.

***

Rebecq 49
Speedy MSG 69

Quarts temps : 13-14, 17-21, 14-17, 5-17.

SPEEDY MONT-SAINT-GUIBERT : Gaspar 4, Fournier 5, Sluysmans 2, Detry 14, Croquet 10, Delarue 8, Liégeois 3, Damit 8, Niaz 2, Delandmeter 13, Hardi 0.

Ce n’est que dans le dernier quart que la jeunesse du Speedy a fait la différence. Avant cela, les Guibertins n’ont jamais pu réellement distancer Rebecq. L’équipe locale a d’ailleurs posé beaucoup de problèmes aux hommes d’Olivier Browet, gênés par le poids du pivot Defruit et le jeu posé développé par leur adversaire. En fin de partie, les visiteurs ont toutefois pu imposer leur fraîcheur et leur vitesse pour creuser un écart significatif.

***

Hélécine 39
Braine 2001 61

Ce qui s’apparentait à une rencontre facile le fut beaucoup moins dans les faits pour le Braine 2001. Les Vert et Blanc, privés de leur coach Philippe Devreux (sur le chemin du retour des sports d’hiver), ont très mal joué durant les vingt premières minutes. Ils sont cependant parvenus à creuser l’écart dans le 3e acte pour se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise.

***

;)

Quote
Posté : 26/03/2013 12:24
Secretary
(@secretary)
Noble Member

Ajouter que sans jouer, Benja se retrouve dans le journal...

:woohoo: :woohoo: :woohoo: :woohoo: :woohoo: :woohoo: :woohoo: :woohoo: :woohoo: :woohoo: :woohoo:

RépondreQuote
Posté : 26/03/2013 12:25
Ben
 Ben
(@ben)
Reputable Member

Et merde... C'est bon je connais le tarif! :P

RépondreQuote
Posté : 26/03/2013 1:37
Yves Dardenne
(@yves)
Reputable Member

On l'appellera la "photo reference, sans jouer"... Plutot rare...

RépondreQuote
Posté : 26/03/2013 5:20
Share: